29 mars 2009 -  5ème dimanche de Carême

Editorial du 22 mars

COMPASSION ET GÉNÉROSITÉ     

   En ce 5ème dimanche du Carême, à la veille d’entrer dans la Semaine de la Passion, les fidèles de toutes les paroisses de France sont invités à prier pour les populations pauvres de la planète et à pratiquer un geste de générosité à leur égard. C’est à la demande de la Conférence épiscopale que le CCFD* organise, chaque année depuis 1961, une vaste campagne de sensibilisation sur la famine et la pauvreté qui sévissent dans de nombreux pays du monde.

   Alors que pour nous la sensation de faim ou de soif n’est qu’un appel à nous restaurer, dans de vastes régions, et notamment du sud, des millions d’êtres humains meurent, par manque de nourriture et de soins. Selon des chiffres non contestables la faim tue, chaque année, près de neuf millions de personnes, dont six millions d’enfants. Ces chiffres terrifiants ne peuvent pas nous laisser indifférents et nous interpellent sévèrement.

   N’est-il pas de notre responsabilité et de notre devoir de chrétiens d’agir, individuellement et collectivement, contre ce terrible fléau que le Saint Père a qualifié de « scandale inacceptable ». L’attention portée aux plus pauvres et une généreuse solidarité à leur égard est une vertu humaine et profondément chrétienne. Nous serons jugés, nous dit Saint Matthieu, selon la manière dont nous avons pratiqué cette vertu essentielle : « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ». Mais aussi : « J’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger. » Ce principe de partage et de générosité est l’expression manifeste et visible de la charité et de l’amour du prochain, indissociable de l’amour de Dieu.

   Notre compassion envers nos frères démunis et déshérités ne peut se limiter à une simple et bienveillante attention à leur égard. Traduisons la concrètement par un geste de générosité que nous pouvons faire par un don glissé dans l’enveloppe qui nous est remise aujourd’hui à cet effet, ou par tout autre moyen à notre convenance.

   Que notre prière de ce dimanche rejoigne celle de tous nos frères chrétiens qui, en ces jours de carême, prient tout particulièrement pour que les hommes soient plus solidaires, généreux et fraternels.

Raymond Harter
diacre

* Comité catholique contre la faim et pour le développement

Téléchargez l'homélie du Père de Laigue sur le "Tapage médiatique"(3ème dimanche de carême)



http://ccfd-terresolidaire.org/